COMMUNIQUÉ : Les orphelins de Gaza ne doivent pas tomber dans l’oubli

Malgré un climat national chargé et très anxiogène, Gaza ne doit pas tomber dans l’oubli. En ce moment même, des bombardements aveugles continuent de décimer la population gazaouie. Les images qui nous parviennent sont effroyables. La faim ou encore la maladie et le manque de soins, mêmes basiques, continuent aussi de tuer.

Des milliers d’enfants ont passé le jour de l’Aïd, pour la première fois de leur vie, sans leurs parents, dans la solitude et le désespoir. Les images d’enfants pleurant l’absence de leurs parents sont insoutenables. Comme des milliers de parents vécurent ce jour de l’Aïd sans leurs enfants, tués sous les bombardements. 

L’immense majorité des gazaouis ont vu leurs habitations détruites, et errent désormais dans les décombres d’une enclave fantôme. Oublier Gaza et la souffrance de sa population, c’est infliger une double peine à un peuple déjà victime d’anéantissement et de disparition forcée.

Le CFCM appelle à persévérer dans la mobilisation pour un cessez-le-feu immédiat et permanent, et pour le déblocage massif de l’aide humanitaire.

Les responsables de ces abominations doivent rendre des comptes, sous peine de voir l’ordre et le droit international définitivement ensevelis à Gaza.

Paris le 21 juin 2024

Conseil Français du Culte Musulman

CFCM

Le Conseil français du culte musulman est une association française régie par la loi de 1901 qui a vocation à représenter le culte musulman en France auprès des instances étatiques pour les questions relatives à la pratique religieuse.

Vous pourriez aussi aimer