Communiqué : Le nouveau CFCM fera confiance aux acteurs du terrain élus par leurs pairs

Lors de son Assemblée Générale Extraordinaire du 12 mars 2023, le CFCM avait adopté à l’unanimité de ses membres de nouveaux statuts, ouvrant ainsi la voie à une nouvelle forme de représentation du culte musulman en France. 

 

Ce 20 janvier 2024, le CFCM vient de franchir l’une des dernières étapes de sa réforme en adoptant un nouveau règlement électoral. Le Nouveau CFCM s’appuie donc sur deux orientations majeures :

 

1. Départementalisation et proximité avec le terrain :

 

Le nouveau CFCM partira de la base locale vers le national via les structures départementales dans lesquelles peuvent siéger toutes les mosquées de France. Par ce choix, le CFCM souhaite ainsi redonner la parole aux acteurs du terrain, élus par leurs pairs, qui auront la légitimité nécessaire et suffisante pour défendre les intérêts du culte musulman. 

2. Fin du système de cooptation :

 

En optant pour un processus électoral ouvert à toutes les mosquées de France, le nouveau CFCM met fin au système de cooptation de la moitié de ses membres par des fédérations dites statutaires. Ce système de désignation, jugé par de nombreux acteurs du terrain comme arbitraire et antidémocratique, avait jeté le discrédit sur le CFCM et entravé lourdement son fonctionnement. 

 

Le CFCM représente actuellement plus de 1100 mosquées ayant participé à son élection de 2020. Le nouveau CFCM appelle l’ensemble des mosquées de France à accompagner cette nouvelle forme de représentation du culte musulman. En y adhérant massivement, elles lui donneront les moyens et la force d’agir au service des musulmans de France. 

 

Dans une démarche participative d’écoute et d’échange avec les acteurs du terrain, des assises et réunions seront organisées également dans les départements en prévision des prochaines élections du CFCM courant 2024.

 

Par ailleurs, l’Assemblée Générale du CFCM vient d’acter, ce jour, le principe d’une importante réorganisation de l’Observatoire National de lutte contre l’islamophobie aux niveaux départemental et national.

 

L’actualité terrible au Proche – Orient qui touche profondément l’ensemble des musulmans de France comme nos concitoyens épris de paix et de justice, la prolifération de propos et d’actes antimusulmans, la lutte contre la radicalisation, les nombreux défis qui se posent aux musulmans de France en lien avec leur pratique religieuse, comme la formation des imams, montrent que plus que jamais, le culte musulman a besoin d’une représentation forte, légitime et proche des musulmans de France.

 

Paris, le 20 janvier 2024

Le Conseil Français du Culte Musulman

CFCM

Le Conseil français du culte musulman est une association française régie par la loi de 1901 qui a vocation à représenter le culte musulman en France auprès des instances étatiques pour les questions relatives à la pratique religieuse.

Vous pourriez aussi aimer